L’insuffisance cardiaque : définition

Le cœur est une pompe musculaire qui se contracte et alimente les organes de sang oxygéné et riche en substances nutritives. L’insuffisance cardiaque survient quand le cœur perd sa capacité de contraction : la pompe ne fonctionne plus suffisamment et n’apporte plus un débit de sang suffisant dans tous les organes vitaux. La pression du sang augmente alors en amont du cœur, c’est-à-dire au niveau des reins, des poumons. Le cœur va alors tenter de s’adapter en accélérant ses battements, puis le cœur augmente de volume, entraînant un épaississement des parois ou une dilatation des cavités cardiaques.

Petit à petit, le cœur n’est plus capable d’alimenter en sang les organes à l’effort puis au repos. Le ralentissement de la circulation entraîne une accumulation du sang dans les vaisseaux, ce qui augmente la pression sur leurs parois et provoque un passage de liquide vers les tissus : les œdèmes apparaissent. Le rein élimine moins de sel et d’eau, ce qui aggrave les œdèmes.

L’insuffisance cardiaque entraîne alors des symptômes qui attestent d’une limitation de l’activité physique habituelle : palpitations, essoufflement, fatigue.